Réservez votre table au 026 475 40 13Réservation

Portrait

DSCN1037L’histoire débute, et se terminera à Belfaux. Plus précisément à l’auberge du mouton. Passionné depuis tout jeune par les métiers de la bouche, Michaël Wicht pense déjà, alors qu’il n’est encore qu’à l’âge où les préoccupations sont d’habitude tout autres, que ce restaurant n’est pas exploité à sa juste valeur. Un jour il le sera…
Après avoir achevé un apprentissage dans une clinique fribourgeoise, Michaël se lance le défi d’aller à la rencontre cette fois-ci du monde de la gastronomie. Recommandé par Pierrot Ayer, qui avait vu ce jeune évoluer plusieurs fois dans sa cuisine du Pérolles, le futur chef du Mouton s’en va du côté de la Limmat, au Baur au lac de Zurich. Il y restera deux ans, participant notamment à l’ouverture du « Pavillon », le restaurant gastronomique d’un des plus prestigieux hôtel de Suisse, qui s’est vu décerner dernièrement une étoile Michelin, et peut se targuer également d’un 17/20 au Gault&Millau 2015. Après cette expérience extrêmement enrichissante en tout point de vue, Michaël retourne sur terre fribourgeoise, à l’hôtel Vieux-Manoir de Morat. Unique hôtel 5 étoiles du canton, cet établissement permet à Michaël d’étoffer son savoir-faire et de prendre du gallon dans le monde de la gastronomie.

Avide de nouvelles expériences et désireux d’explorer toutes les facettes de ce passionnant métier, il rejoint ensuite un service traiteur. Là encore, il met à profit son expérience qui, malgré son jeune âge, s’est enrichie considérablement au sein des bonnes adresses où il a évolué.
Deux ans plus tard, et après un court passage dans un hôtel au Canada, l’opportunité de faire sa cuisine se présente. Et pas n’importe où. Chez lui, à côté du village qui l’a vu grandir. Tout simplement où l’histoire avait commencé et où elle devait se terminer, en tout cas pour le moment…à l’Auberge du Mouton de Belfaux.

Depuis maintenant environ trois ans, le chef (car c’est désormais comme ça qu’il faut l’appeler) tente chaque jour d’amener sa touche personnelle à ses plats. Chaque assiette dessine les contours d’une collaboration forte avec les fournisseurs du coins. Du pain de ses traditionnels burgers, en passant par la viande servie pour ses menus découverte, les artisans locaux apporte la fraîcheur et la qualité qui, allié au savoir-faire du chef et de son équipe, permettent à Michaël de devenir une table prisée de la région.
Grâce à ses expériences passées, il peut ainsi maintenant exploiter à sa juste valeur cette enseigne historique qu’est l’Auberge du Mouton, que ce soit pour un menu de fête, un banquet ou une soirée en tête-à-tête.